A quoi ressemble votre journée de travail habituellement?
Avez vous des heures précises de début et de fin? Avez vous toujours quelque chose à faire, et même une liste de choses à faire dont certaines sont potentiellement en retard?
Je pense que la plupart de vous se sentira concerné 🙂

Et bien je souhaite vous démontrer tout l’intérêt de vous autoriser à ne pas avancer sur ce qui « doit » l’être.

Faites vous partie de celles et ceux qui se sentent sous pression, stressé, fatigué, la tête sous l’eau quoi, avec pour conséquence une qualité de votre travail en baisse, la perte de sens à vivre vos tâches comme une succession infinie laissant un goût d’inachevé, l’impossibilité de réaménager votre organisation pour être plus efficace alors que vous sentez bien que vous en avez besoin, l’incapacité à pouvoir innover, poussé par le temps qui file?

Excellent, vous êtes prêt à vivre un renouveau de dingue!

Dans ce podcast, on va parler du Slack Time est de la valeur que vous allez trouver à ne pas faire!

Je suis François Laugier, Coach en entreprise, Agiliste Expert et je vous accompagne pour relever avec facilité et plaisir tous les défis de votre vie professionnelle.

Avez vous déjà entendu parlé du Slack Time?

Le Slack Time se traduit par… du temps… mou

Comprenez MOU par MALÉABLE

Slack Time vous invite à rendre votre organisation quotidienne plus propice à s’adapter à ce qu’est une journée habituelle, c’est à dire remplie d’imprévus! Parce que quel que soit le plan parfait que vous avez imaginé, la réalité de votre journée va le rendre caduque dès la première heure! Vous préférer parler des première minutes? Oui ça me va bien aussi, vous avez raison. C’est vrai que vous aviez prévu de travailler sur ce dossier urgent et important mais en allumant votre poste ce matin, vous remarquez cet email, auquel vous devez répondre, avec moults détails et qui vient de tout désorganiser. Et voilà une journée habituelle qui commence comme d’habitude, et vous de tenter toute la journée de tenir votre plan.

Et le plus beau, c’est que vous avez créé vous même cette situation! Je ne vous jette pas la pierre, j’ai aussi eu cette croyance qu’un agenda bien rempli montre mon efficacité, mon utilité, ma valeur. Prenez conscience que vous établissez une stratégie inconsciente qui sert un objectif. Quel est cet objectif? Prenez le temps de vous questionner sur ce dont vous souhaitez vous protéger en mettant en place un système que vous savez inefficace. Le piège du diagramme de Gantt c’est de vous laisser croire que chaque tâche peut suivre la précédente et activer la suivante.

Ah mais moi j’ai prévu des marges pour pouvoir tout faire dans les temps!

Oui c’est super, et vous êtes donc capable d’alimenter votre loi de parkinson, celle qui active ce biais cognitif que plus vous vous donnez du temps pour faire, plus vous prenez du temps pour faire. Et ça c’est désagréable quand on s’en rend compte.

Soyez… réalistes, un court instant. votre valeur n’est pas dans votre plan mais bien dans vos réalisations. Vous êtes d’accord avec ça? OK on continue alors, la suite va vous émoustiller 🙂

Un agenda plein montre une chose en particulier : Votre incapacité palpable à gérer l’inattendu, votre faible potentiel d’adaptation, votre capacité à accueillir de nouvelles opportunités. Or c’est bien dans la qualité de votre travail que vous pouvez vous targuer d’être la personne sur qui on peut compter non? 

J’ai accompagné des équipes qui croyaient en la recherche de productivité, la foi que plus ils se challengeaient à charger leurs objectifs, plus ils trouveraient les moyens d’optimiser leur flux de production. Bienvenue dans le monde des machines biologiques!

Et si nous acceptions notre condition humaine pour en tirer le meilleur des profits? Notre capacité sociale, notre intelligence comportementale, notre appréciation des situations et notre capacité à nous rêveler au sein d’un collectif?

Cet agenda bien rempli a donc un autre inconvénient, vous n’êtes pas disponible pour accueillir les opportunités. Concentré, ou sous l’eau, votre impératif est de suivre votre plan coûte que coûte, tâche après tâche, définition parfaite du labeur. Pas le temps de penser, je dois executer.

Et si vous étiez force de proposition parce que vous êtes au courant d’opportunités que vous avez pu étudier sérieusement? Oui ça vous branche, je le savais.

Quel gains allez vous trouver à changer d’organisation?

Imaginez vous dans une journée, où quoi qu’il arrive, vous savez que tout ce que avez prévu va être fait. Qu’est-ce qui rendrait cela possible?

Une journée plus longue? Oui c’est vrai, et rien que d’y penser, je suis déjà épuisé. Précisons. Qu’est-ce qui rendrait cela possible tout en prenant soin de moi?

Avoir prévu du temps pour l’imprévu! Oui vous avez vu c’est facile 🙂

J’ai dit facile. J’assume. Peut être pas au début, certes, mais ce qui va être difficile n’est pas d’appliquer une nouvelle organisation. Ce qui va être difficile c’est de changer vos habitudes. Et pour cela, pas de secret ou de formule magique, pas à pas, vous allez conformer votre cerveau à adopter une nouvelle attitude. Mieux vaut des petits pas assurés que de grandes enjambées maladroites, ne serait-ce que pour votre confiance en vous, votre estime de vous.

Première clé : Donnez vous en permanence 20% de disponibilité

Vous gérez à la journée? Donnez vous 2h

Vous gérez à la semaine? Donnez vous une journée

Ainsi, quoi qu’il se passe, vous êtes assuré.e d’accepter ce qui en vaut vraiment le coup, tout en vous garantissant de faire ce sur quoi vous étiez déjà engagé.e

Ce n’est pas du temps libre, du temps de pause. C’est du temps de disponibilité que vous investissez dans votre rôle au sein de votre organisation.

Vous êtes disponible si l’on a un renseignement à vous demander

Vous êtes disponible si votre tâche prend plus de temps que prévu

Vous êtes disponible pour prendre du recul et faire l’introspection de votre efficacité

Vous êtes disponible pour reflechir au meilleur produit ou service dont vous avez une part de responsabilité

Vous êtes disponible pour entendre ce qui fera votre organisation plus orientée vers les bonnes solutions, pour échanger entre pairs de ce qui sera bénéfique pour l’atteinte de vos résultats

Vous êtes disponible pour vos enfants qui ont un souci majeur et ont besoin de leur parent

En émulant cette attitude par vos résultats et votre bien être évident, vous profiterez ensuite de la disponibilité des autres

Deuxième clé : Consolidez : notez tout ce qui a comblé vos disponibilités

Profitez de noter tout ce qui s’est naturellement ajouté à votre plan. Identifiez ce qui participe de votre efficacité, de la qualité de votre travail et constatez la multitude de choses que cela représente.

Félicitez vous de la quantité de sujets que vous avez traités en plus de ce qui était prévu. Félicitez vous d’avoir eu l’intelligence de laisser de la place à ce qui le nécessitait.

Troisième clé : Dire Non

Dire Non à quelque chose c’est dire Oui à ce qui est important pour vous. 20% c’est à la fois beaucoup et très peu. Vous vous rendez compte de tout ce qui va remplir ces 20%, c’est énorme! Et pour l’instant cela n’apparaissait pas dans votre planning, ou alors caché dans vos marges.

Vous savez maintenant de quoi se compose vraiment la qualité du travail que vous effectuez. Je vous invite fortement à travailler votre Non constructif. Il ne s’agit pas bien sûr de refuser catégoriquement, mais de proposer suivant votre réelle disponibilité ou d’expliquer à quel point vous n’êtes pas la meilleure personne pour cela, surtout si c’est urgent. Adaptez ce conseil à votre propre cas, mais ne perdez pas de vue que vous n’avez humainement qu’une capacité limité de OUI, et vous savez maintenant plus précisément ce qui vaut un OUI et ce qui devrait recevoir un NON

Si vous encadrez une équipe, donnez les moyens à vos équipiers d’être plus performants en étant plus efficaces, plutôt que plus productifs. Vous n’êtes plus en gestionnaire de ressources, mais un catalyseur de synergies!

Je vous souhaite la plus belle exploitation de votre potentiel maintenant.

Retrouvez l’ensemble de mes podcast sur Spotify, Apple Music, Anchor.

%d blogueurs aiment cette page :